Les tensiomètres, tout comme la plupart des objets qui touchent aujourd’hui à la vie de l’Homme, subissent chaque jour des améliorations de nature technologique. Ces améliorations permettent une meilleure fiabilité des résultats, une facilité de lecture et d’interprétation de ces résultats ainsi qu’un suivi médical et un suivi personnel du patient, à la limite du parfait.

Les formations sanitaires continuent avec le tensiomètre manuel mais les patients eux, ont le choix entre deux catégories de tensiomètre électronique, fonctionnant tous deux par méthode d’oscillation. Lequel choisir ?

Le tensiomètre à bras

Les tensiomètres à bras sont pourvus d’un brassard dans lequel vous passerez votre bras pour la prise de tension. Il faut veiller à ce que votre bras puisse rentrer dans le brassard ; ils vont souvent de 32 à 42 centimètres de circonférence. Retrouvez à travers ce lien plusieurs articles de conseils pour vous conseiller et bien choisir votre tensiomètre.

Les tensiomètres à bras sont plus aimés par les médecins : de par leur positionnement près du cœur au moment de la prise de tension, ils garantissent des résultats authentiques, réels, vrais.

Avec un écran numérique rattaché au brassard, l’appareil se met à marche dès lors qu’un bouton, situé là-dessus, est appuyé. Le brassard contient une poche qui commence à gonfler quand la prise débute. Le résultat de la pression systolique, celui de la pression diastolique et celui du pouls sont tous les trois affichés sur l’écran numérique en question, à la fin de la prise.

D’autres modèles de tensiomètres avec brassard peuvent être connectés à votre téléphone : dans ce cas ils ne disposent pas d’écran numérique, les résultats vont alors s’afficher sur votre Smartphone.

Les tensiomètres à poignet

Ils possèdent aussi un brassard, sauf que ce dernier est maintenant à votre poignet.

L’avantage ici est que les tensiomètres à poignet vous suivent partout où vous allez. Et puisqu’ils sont portés au poignet, leur installation n’est pas difficile. Vous les enfilez comme vous mettrez une montre. Il n’y a aussi pas de problème au niveau de la taille de ce genre de brassard.

Cependant, les tensiomètres à poignet ne sont pas proches de votre cœur et par conséquent, ils ne sont pas vraiment les préférés de nos médecins. Ils fournissent des résultats avec de larges marges d’erreurs.

 

Quels critères vérifier avant l’achat d’un radioréveil ?