qu'est ce qu'un data manager ?

Data manager : tout ce que vous devez savoir sur ce métier d’avenir !

qu'est ce qu'un data manager ?

Un Data Manager est quelqu’un qui pense de manière stratégique pour le succès d’une organisation. C’est quelqu’un responsable du développement et de la gestion des systèmes orientés données pour les entreprises. En fait, les Data manager, sont des personnes qui doivent également garantir un niveau élevé de qualité et d’accessibilité des données pour les applications de Business d’intelligence et d’analyse.

Cependant, certaines organisations connaissent bien le glanage de données, mais elles ne savent pas bien les gérer et les comprendre. Alors, c’est là que le  rôle du Data manager devient indispensables. Par ailleurs, ils ont des connaissances et des compétences en gestion de données et en analyse de données. De plus, ils doivent construire des équipes techniques et des chefs d’entreprise en simplifiant les problématiques de données au sein de l’entreprise.

Les gestionnaires Data manager, aident également les organisations à localiser des informations précieuses dans de grands ensembles de données non structurées et structurées provenant de diverses sources. Ces sources peuvent être les détails des appels, les journaux système et les sites de médias sociaux, entre autres. Pour mieux, développer vos connaissances, et comprendre tout sur ce métier d’avenir, nous vous invitons à continuer la lecture de cet article jusqu’à la fin.

Découvrez aussi : Quelles sont les meilleures marques de fautueil pour gamer ?

Les compétences et connaissances indispensables du Data manager

En tant que Data manager , vous devez avoir une connaissance suffisante de nombreux langages de programmation tels que Python, Java, R, Clojure, Matlab, Pig ou SQL. Vous devez également avoir une compréhension de base de Hadoop, Hive, MapReduce ; et d’autres connaissances techniques.

En outre, niveau d’étude, le Data manager, doivent avoir un baccalauréat en informatique ou dans d’autres disciplines des technologies de l’information. De plus, il doit avoir de bonnes compétences en résolution de problèmes, en classification des données ; afin d’analyser efficacement de grands ensembles de données et au sens des affaires.

Par ailleurs, les gestionnaires de données ou Data manager doivent avoir également des compétences et des connaissances en traitement du langage naturel, apprentissage automatique, modélisation conceptuelle ; analyse statistique, test d’hypothèse et en modélisation prédictive.

A.      Les compétences d’un Data manager

de quoi est doté un data manager ?

Les compétences suivantes sont essentielles à une carrière réussie en tant que data manager :

  • L’interpersonnel : Un data manager doit souvent examiner une grande quantité d’informations et expliquer les modèles que les informations révèlent et pourquoi elles sont importantes. Cependant, le gestionnaire de données travaille avec de nombreux employés qui ne font pas partie du domaine des technologies de l’information. Il doit également expliquer les termes techniques à des personnes non-techniques d’une manière que ces derniers puissent comprendre.
  • La communication écrite : les gestionnaires de data génèrent souvent des rapports. Non seulement, ils collecteront et analyseront les données, mais ils les présenteront également de manière claire et intéressante. Ils doivent pouvoir utiliser un logiciel pour créer des graphiques, des tableaux en plus du texte.
  • L’esprit critique : La résolution de problèmes est un aspect majeur du travail d’un gestionnaire de données. Un gestionnaire de données doit être en mesure d’examiner tous les aspects d’un problème et de concevoir une solution économique et optimale.

Découvrez aussi : Comment apprendre à coder en tant que débutant ?

1. La formation

Un gestionnaire de donnée apprend les bases de son métier au cours de ses études ; la majorité de sa formation se déroule sur le tas. Les emplois d’entrée de gamme dans la gestion et la conception de bases de données, sont idéaux pour les gestionnaires de donnée afin d’acquérir une expérience pertinente sur le terrain. Pendant les études, les étudiants doivent effectuer au moins un stage dans un domaine de leur choix. Le fait de suivre un stage, peut permettre aux étudiants d’acquérir une expérience pratique dans le domaine des données et des technologies de l’information. En outre, ils peuvent établir des relations d’affaires précieuses, qui pourraient les aider à trouver un emploi une fois diplômé.

Ainsi, les gestionnaires de data, peuvent maintenir une connaissance actuelle de leur secteur ; en participant à des conférences ou à des webinaires. Au cours de ces événements, ils découvrent les tendances du secteur, les dernières versions de différents programmes des plates-formes ; et comment utiliser les nouvelles technologies. Ils rencontrent également des collègues professionnels qui peuvent partager des connaissances spécialisées dans différentes spécialisations.

2. Les certifications du data management

la nécéssité de l'option de certificat dans se domaine

Plusieurs certifications démontreront la capacité et l’engagement d’un Data manager sur le terrain. Ainsi, nous vous donnons quelques exemples :

  • Professionnel de l’analytique certifié (CAP) : Si vous avez un baccalauréat et cinq ans d’expérience en analyse professionnelle, ou une maîtrise et trois ans d’expérience ; alors, vous pouvez passer un examen pour recevoir le CAP, qui est une certification professionnelle mondiale. Ainsi, vous devrez renouveler un CAP tous les trois ans. Les diplômés récents dans des emplois d’entrée de gamme peuvent postuler pour la certification de CAP ; qui est un diplôme de professionnel analytique certifié associé.
  • Professionnels certifiés de la gestion des données (CDMP) : Cette certification de la communauté mondiale de gestion de data à but non-lucratif comporte quatre niveaux : CDMP Associate, CDMP Partitionner, CDMP Master et CDMP Fellow. Vous devez soumettre un CV, si vous postulez pour les deux derniers niveaux pour démontrer vos années d’expérience. Il existe des examens spécialisés supplémentaires dans des domaines tels que la qualité des données, la gouvernance des données et la modélisation des données.

Découvrez aussi : Votre PC est trop lent ? voici comment le rendre plus rapide

B. L’environnement de travail du data manager

Les data manager travaillent dans divers environnements de bureau. Cependant, voici quelques caractéristiques de ce métier :

L’utilisation d’un logiciel technique

quels sont outils dont un data manager a-t-il besoin ?

Le data manager est souvent assis dans un bureau face à un ou plusieurs écrans d’ordinateur. Ils communiquent régulièrement avec une équipe qui comprend à la fois le personnel technique et non-technique.

La création et la présentation des rapports

La résolution rapide de problèmes implique le développement des solutions créatives des entreprises qui ont besoin de traiter de grandes quantités d’informations, embauchent généralement des data manager. Les secteurs dans lesquels les gestionnaires de données peuvent généralement trouver des postes, comprennent :

  • Des organisations financières,
  • Les entreprises d’édition et de médias,
  • Les studios de divertissement,
  • Des chaînes de vente au détail,
  • Les compagnies d’assurance,
  • Des organisations de soins de santé,
  • Des instituts d’enseignement,
  • Les entreprises de services publics,
  • Les entreprises de médias sociaux.

Découvrez aussi : Ce que vous devez savoir de la lumière bleue des écrans

Comment devenir data manager ?

comment devient-on data manager ?

Voici quelques étapes que vous pouvez suivre pour devenir un data manager :

1.      Poursuivre une éducation

Un baccalauréat est l’exigence de base pour un data manager. Des diplômes en informatique, en génie informatique, en statistiques ; ou en administration des affaires, peuvent être utiles dans ce domaine. Ensuite, vous devrez peut-être avoir une maîtrise pour les postes de gestionnaire de données senior. Passez en revue les offres d’emploi, pour les postes de gestionnaire de données dans votre région pour déterminer le degré le plus approprié.

2.       Acquérir de l’expérience de travail

Pour devenir un data manager, vous devrez acquérir une certaine expérience sur le terrain. De plus, obtenez des postes de techniciens de données ou de concepteurs de données ; cela vous aide à apprendre le plus possible sur les différents programmes de la plate-forme et du système. Cette expérience de travail vous aidera à acquérir un poste de direction.

3.      Avoir des certifications

vous devez obtenir un diplôme digne de nom dans votre carrière

Les data manager, peuvent acquérir des certifications d’organisations qui démontrent leur expertise ; en matière d’analyse et de gestion des données. L’obtention d’une certification peut élargir vos possibilités d’emploi et augmenter votre potentiel de revenus, et certaines entreprises recherchent des candidats avec certains certificats.

4.      Rechercher des postes

Une fois que vous avez trouvé des postes vacants qui correspondent à votre niveau de scolarité et à votre expérience, lisez attentivement les instructions pour postuler. Ensuite, rédigez une lettre d’accompagnement qui résume les raisons pour lesquelles vous seriez un bon candidat pour le poste. Il peut également être utile d’adapter votre CV à la description de poste, pour se démarquer des autres candidats.

Quelques exemples de description de poste de data manager :

Si par exemple, une société a besoin d’un data manager expérimenté, le candidat qui peut être retenir sera organisé, motivé ; et qualifié pour consolider les données de tous les bureaux et instituts de protocoles. C’est un métier avec une marge de liberté, d’initiative et de développement professionnel. Par conséquent, les tâches d’un candidat qualifié comprennent :

  • L’identification des besoins matériels et logiciels,
  • La création de protocoles pour le stockage, l’analyse et la récupération continue des données,
  • La recherche et mise en œuvre de procédures de sécurité, pour la gestion des données.

Le candidat qui sera retenu aura une maîtrise en informatique, ou un MBA avec un diplôme de premier cycle en informatique ; et un minimum de 10 ans d’expérience.

Les carrières connexes d’un data manager

Si vous souhaitez devenir data manager, envisagez l’une des carrières connexes suivantes :

  • Analyste de systèmes,
  • Spécialiste du support technique,
  • Data scientist,
  • Programmeur,
  • Développeur frontal.

Les responsabilités d’un data manager

quels sont les domaine d'intervention exerce un data manager ?

 Les responsabilités d’un Big Data Manager impliquent :

  • La gestion des fichiers de données entrants sur les clients et le personnel,
  • Fournir aux comptes individuels un accès aux données apt,
  • Le maintenir les bases de données et effectuer la maintenance de routine si nécessaire,
  • La rationalisation des procédures de collecte et d’analyse des données pour assurer un accès rapide aux métriques,
  • La génération et la révision de la documentation pour toutes les modifications ou améliorations de la base de données,
  • L’analyse des données pour les incohérences ou anomalies susceptibles d’être utilisées pour les résultats analytiques,
  • Faire des recommandations pour les mises à jour à niveau des logiciels, du matériel et du stockage de données,
  • La communication avec les gestionnaires et le personnel pour comprendre ; et interpréter efficacement les changements de données ou les exigences,
  • Établir des relations avec l’équipe de gestion des données pour atteindre les objectifs des organisations,
  • Cultiver la culture des données pour stimuler la prise de décision basée sur les données.

Découvrez aussi : Comment réparer windows 10 sans perdre vos données ?

 La technologie Micron

LaTechnologie micron est une société de semi-conducteurs, qui fabrique des puces de détection d’image DRAM, SDRAM, mémoire flash, SSD et CMOS. Les fonctions commerciales de Micron dans tous les aspects des données, de l’entreposage de données, de l’intelligence d’affaires soutenant ; et entretenant les actifs de données, les applications et les solutions Data manager. Le data manager sont des personnes capable et responsables de :

  • Fournir un support L2 pour les solutions des plates-formes d’entrepôt de données et de Business Intelligence (BI),
  • Participer à la conception, à la révision de l’architecture, au déploiement des modèles et des solutions de l’entrepôt de données,
  • Collaboration avec les partenaires commerciaux et d’autres équipes informatiques ; pour garantir la disponibilité des solutions de données, la récupération après les pannes et le bon fonctionnement,
  • Dépannage des problèmes opérationnels, des escalades et résolution des problèmes ; des partenaires commerciaux en temps opportun avec une collaboration étroite,
  • Gérer les connaissances en ce qui concerne les opérations.

Le  PayPal : adoptez un bon système de paiement en ligne

les sources de recharge de vos revenus

PayPal, un système de paiement en ligne de premier plan qui prend en charge les transferts d’argent en ligne. De plus, PayPal crée de meilleures façons de gérer et de transférer de l’argent et offre le choix et la flexibilité lors de l’envoi des paiements. Chez PayPal, le chef de produit pour la plaque-forme Data manager ; construira une plate-forme de données de classe mondiale pour les ingénieurs de données, les scientifiques et les analystes de données de PayPal. Ce moyen de payement stimule la croissance du chiffre d’affaires et des résultats de l’entreprise grâce à des décisions déterminées sur les données.

Les publicités

Positionnée au cœur de Publicis Groupe, Epsilon est un leader de la gestion des interactions ; permettant aux marques de transformer les expériences clientes ordinaires en expériences humaines significatives. Le data manager au sein de l’entreprise doivent participer à la collecte des exigences, et contribuer à la conception de l’architecture de solutions Big Data ; pour l’analyse marketing et publicitaire. Il travaille en étroite collaboration avec le service informatique, les développeurs et les équipes de compétence ; tout cela, pour s’assurer que la disponibilité et les performances des applications sont conformes aux niveaux de service convenus.

Related Post